Prête-Moi Paris

Friday en Français : Les Retrouvailles

Le concept : traduire un ancien billet et français, déjà pour pratiquer mon français à l’écrit mais aussi pour faire un geste envers mes lecteurs et lectrices francophones! N’hésitez pas à me corriger mon français.

The concept : translate an old post into French, first in order to practice my written French, but also to be a bit more welcoming to my francophone readers! Don’t hesitate to correct my French.

(Original Post in English)

Ce billet a été posté le 27 Août 2010 :

Quand on quitte Paris, on respire un peu mieux. Plus profondément. On sent ses poumons devenir un peu plus propre, plus rose.  Le tête se vide. Les yeux, ayant soif d’une vue loin, loin sur l’horizon, sont apaisés sur des visions de la mer, des montagnes, des grands champs… Mais quand on est parti pour un bout de temps, on a l’habitude de regretter Paris un peu, et ceci, juste avant qu’on refasse ses valises pour rentrer. Et on réalise qu’on est ravie de pouvoir retourner à Paris.

Je me souviens de mon premier voyage hors de Paris une fois que j’y ai été installée. C’était pendant les vacances d’hiver. Et dans le train du retour, j’ai réalisé que j’étais en train de rentrer CHEZ MOI à PARIS. Quooooi!?! C’est une petite révélation. Et à chaque fois, je suis ravie de rentrer à cette ville que j’aime qui est devenue mon chez moi permanent.

Ne vous trompez pas, je me plains avec tout le monde du trajet en métro, des crottes de chien sur les trottoirs, les travaux inconvénients qui semblent être partout, les chauffeurs qui klaxonnent à 7h30 le matin juste avant mon reveille, ou les gens préssés et impolie dans la foule… mais je suis toujours heureuse de revenir.

Lors de notre retour des vacances d’été, j’ai pris un jour pour me balader dans les rue main dans la main avec mon chéri, pour me renouer avec notre ville. (On n’était pas partis si longtemps que cela, mais bon…). On voulait prendre le plaisir de flâner à Paris sans souci pour au moins un jour avant de reprendre le boulot, l’agenda trop rempli et la répétition du quotidien.

Nous avons pris de vélos vélib et sommes allés vers Bastille, puis le long du quai devant la Gare d’Austerlitz, puis derrière le  Jardin des plantes. Nous nous sommes arrêtés au Sugarplum Cake Shop dans la rue du Cardinal Lemoine pour un petit verre de jus frais et pour s’étonner sur leurs gâteaux incroyables; et puis nous sommes allés à pied vers le quartier d’Odéon passant par la Sorbonne, puis dans la rue de Buci, nous avons mangé un petit encas et puis avons pris les vélibs pour rentrer dans le 12ème (dans un effort déjà de perdre un peu du poids pris je ne sais comment sur une chaise longue à plate sur la plage pendant les vacances…) :-P

Paris était toujours là, parfaite et brillante sous le soleil doré de l’après-midi.

Paris sera toujours là. Et moi je serais toujours heureuse d’y rentrer.

One Thought on “Friday en Français : Les Retrouvailles

  1. Pas mal déja, mais c’est la tête qui se vide (pas le), et on ne regrette pas Paris, mieux de dire: Paris me manque (Paris me manque toujours!)

Leave a thought or two!

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :